Journal d'un Old Man niçois dans l'océan indien - Jean-Claude MASCARELLI - Since 1999
« Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre. » - Marie Curie, prix Nobel (physique en 1903 et chimie en 1911)
 

FR5EC - Balun ou pas balun ?

Antennes/Balun ou pas balun ?

Balun or not balun ? That is the question !

Pour un dipôle en V inversé, d'une impédance de 50 ohms au point d'alimentation, nous insérons, en règle générale, un balun de rapport 1/1. Dans ce cas de figure le balun est non transformateur d'impédance compte tenu de l'impédance de l'aérien.

Dès lors, est-il indispensable pour que l'antenne fonctionne correctement ? Quelles sont les pertes éventuellement engendrées ?

Pour ma double bazooka, pas besoin de balun !?!

L'avis de MOSLEY ! cliquez sur le lien pour afficher le fichier explicatif en pdf :

mon antenne deux éléments (TA32-M), est alimentée directement avec du coaxial de 50 ohms, donc point de balun... surprenant non ?

Sur l'utilité du balun... je vous engage à lire les articles suivants (voir les liens ci-dessous) leurs contenus a de quoi surprendre !

Si le balun permet de rendre symétrique une antenne qui ne l'est pas ? Il est peut-être intéressant de savoir si votre antenne est symétrique in situs ?

Surtout si l'ensemble de votre installation (antenne, mat, alimentation, environnement...) ne parait pas parfaitement symétrique à l’œil ? Essayez de faire le test suivant :

  • Mesurez votre ROS actuel, cette mesure vous servira de référence avec le balun en place,

  • enlevez le balun, mesurez le ROS (sur la même fréquence de travail), notez la valeur.

  • Puis, inversez votre coaxial au point d'alimentation de l'aérien (point chaud à la place du point froid et vice versa) et mesurez à nouveau le ROS.

Si la valeur du ROS n'est pas identique à la valeur précédente, alors votre aérien n'est pas symétrique (électriquement parlant) !

Solution possible

L'astuce consiste connecter le coaxial à l'antenne dans la position la plus favorable (coaxial branché dans le sens d'origine ou bien dans le sens inverse). S'il s'avère donc, que le meilleur ROS est atteint en branchant le coaxial à l'envers alors faites-le ! Ensuite il vous faudra tailler un seul brin à la fois en recherchant un ROS minimum.

En procédant avec calme et obstination,  il est fort probable de tailler l'aérien avec un meilleur ROS... sans utiliser de balun !
Bien sûr, dans certains cas (antennes large bande) où le point d'alimentation est proche de 200 ohms il sera conseillé d'adapter l'impédance avec un balun transformateur de rapport 1/4 (dans cet exemple).
Mais ce n'est qu'un compromis qui nous obligera, de fait, à utiliser un coupleur et donc d'engendrer des pertes supplémentaires... en répercussion directe sur notre Puissance Apparente Rayonnée...

Conclusion

Pour fonctionner correctement, avec un lobe de rayonnement bien symétrique, sans induire de courant de gaine, l'antenne doit être parfaitement symétrique !

Mais la perfection n'existe pas, là est le problème !

Auteur : Jean-Claude Mascarelli - Contact : Email in "qrz.com"