Journal d'un Old Man niçois dans l'océan indien - Jean-Claude MASCARELLI - Since 1999
« Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre. » - Marie Curie, prix Nobel (physique en 1903 et chimie en 1911)
 

FR5EC - Double rake leo-sat

Antennes/Double rake leo-sat by fr5ec
Trafic sur satellites LEO
A low Earth orbit (LEO) is generally defined as an orbit within the locus extending from the Earth’s surface up to an altitude of 2,000 km. Given the rapid orbital decay of objects below approximately 200 km, the commonly accepted definition for LEO is between 160 - 2,000 km (100 - 1,240 miles) above the Earth's surface...

Après recherche sur le net, je n'ai pas trouvé de solution satisfaisante, une raison suffisante pour me lancer dans le calcul et la conception...
Description de l'aérien :
(seconde version avec des tubes de 6mm de diamètre, car impossible de trouver localement du 4mm) et après quelques heures de calcul supplémentaires...

cliquez sur les images pour agrandir et imprimer...

Fichiers MMANA à télécharger :
double rake-leo-sat 6mm by fr5ec.maa (tubes 6mm diamètre)

Double rake leo-sat by fr5ec ma première version (pour ceux que ça intéresse) avec des tubes de 4mm de diamètre

Pour visualiser ces données, il vous faut télécharger et installer, au préalable, le logiciel gratuit MMANA.
Avantages, points forts :
  • compacte et légère - longueur du boom=1.54m ! éléments de la partie VHF démontables pour le transport!
  • un seul coaxial pour les 2 bandes - pas de diplexeur 144/435 (ou duplexeur) à insérer !
  • gains suffisants pour le trafic satellite (à voir ?) - 8.14dBd sur 145.9MHZ et 11.58dBd sur 435.5MHZ
  • économique, reproductible
De la doc en vrac :


La matière première, coût dérisoire :
tubes alu brut (attention pas anodisé !) de 6mm à 1.75 euros, tube électrique 25mm/3m à 3 euros, collier plastiques 40 cents pièce, boite de dérivation 1 euros, cornière alu... 

Détail de l'alimentation, en gamma match "capacitif", astuces de montage :

Par expérience, j'ai appris qu'il fallait penser un peu avant de faire... en général 2 à 3 nuits plus ou moins blanches suffisent pour choisir des solutions, disons, plus "élégantes" ! C'est avec plaisir que je vous livre donc mes secrets (en photos). Vous remarquerez que le gamma match et le coaxial restent démontables pour le transport, ce qui est luxueux ! (NB : la vis centrale est en inox, sa longueur est déterminée par l'espacement du gamma par rapport à l'émetteur)

Quelques remarques :

Afin d'améliorer le rapport F/B sur 70cm, j'ai rajouté un réflecteur supplémentaire et en théorie ça marche. J'espère réduire le TOS élevé au montage ? Compte tenu du gain je ne pense pas que la réception en soit affectée, seule l'expérimentation me rassurera ?

Ma réalisation au final :

Mon premier QSO avec FR1GZ Yvon sur AO51

Conclusion :

Ce genre de trafic est très attractif, mais demande beaucoup de patience et de méticulosité.
Il faut gérer l'effet doppler, la poursuite du satellite... manuellement cela complique beaucoup le trafic, du moins c'est assez sportif compte tenu du temps de passage très court des satellites en orbite basse !!
Pour ces raisons, je n'investirais pas dans ce type de trafic.

Auteur : Jean-Claude Mascarelli - Contact : Email in "qrz.com"