Journal d'un Old Man niçois dans l'océan indien - Jean-Claude MASCARELLI - Since 1999
« Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre. » - Marie Curie, prix Nobel (physique en 1903 et chimie en 1911)
 

FR5EC - Notre amie la terre !

Antennes/Notre amie la terre !

Notre installation est-elle conforme ?

Règle numéro 1 : avoir une bonne terre HF !
Si la prise de terre est médiocre, la station ne fonctionnera pas bien, la HF se baladera un peu partout en causant de petits désagréments bien connus de l'OM (TVI, retour HF, modulation chevrotante...)

Pourquoi  faut-il mettre le pylône à la terre ?  Essentiellement pour se protéger de la foudre (cf. Règle numéro 5), mais pas seulement... De fait, il faut une vrai terre et il faut qu'elle soit proche du pylône (cf. Règle numéro 5), reliée avec une tresse de section adéquate, ou mieux encore avec du méplat en cuivre.

Attention, surtout de ne pas noyer le câble dans le béton des fondations...(cf. Règle numéro 5)
Si vous avez une antenne verticale, un réseau de fil concentriques sera généralement enterré tout autour du brin vertical.
Si vous utilisez une long fil, là aussi il faut installer un sérieux contrepoids !

Et pourtant de bonnes terres HF ne suffisent pas ! Nous allons voir pourquoi ?
Règle numéro 2 : Avoir une bonne terre électrique.
Il faut aussi avoir une bonne terre électrique. En principe votre QRA en est équipé.
Une terre de 10 Ohms c'est l'idéal, au pire 100 Ohms !

Donc, vérifiez votre terre, mais pas avec votre voltmètre préféré... faites-la vérifier par un électricien professionnel qui possède le matériel adapté !

A présent, vous voilà donc équipé de deux belles terres, voire de trois si vous possédez une GP, voire de quatre si vous avez un long fil et voire plus...

 Installation parfaite ? Et bien non !
Règle numéro 3 : Respecter la réglementation et mettre à équipotentialité toutes les terres.
Pourquoi la réglementation exige, la norme NF C 15-100 ?

En savoir plus sur la norme

La norme NF C 15-100 se porte garante de la protection de l'installation et de celle des personnes ainsi que du confort de gestion, d'usage et de l'évolutivité de l'installation.

Elle impose de relier tous les matériels à la terre, on parle alors d'équipotentialité des matériels !

Même si les dispositions s'adressent plus particulièrement à la douche et à la baignoire de votre salle d'eau, comme l'explique F5AD, vous comprendrez que relier - à l'extérieur du QRA - toutes vos terres à la terre électrique est la seule solution pour éviter toutes différences de potentiel mortelles entre vous, vos différentes terres et votre beau matériel !

Quoi de plus banal pour un OM, de prendre dans la main droite la fiche coaxiale pour la brancher sur le TX, la main droite est donc à la terre pylône alors que la main gauche tient le boitier du TX, lui à la terre électrique... or entre ces deux terres, il est possible qu'une certaine DDP existe... et ce geste banal peut devenir fatal !

Donc équipotentialité nécessaire, mais est-ce là encore suffisant ?
Et bien toujours pas ! Pourquoi ?
Règle numéro 4 : être protégé par un disjoncteur différentiel
 Il faut vérifier si votre installation est protégée par un disjoncteur différentiel de 30 mA, sinon il faudra en installer un !

Sources WIKIPEDIA

La norme nous dit que 50 Volts à 50 Hz peuvent nous tuer ! Mais on admet aussi que 50 milliampères de courant à 50 Hz peuvent aussi nous tuer !Avec un disjoncteur différentiel sélectif, les courants de fuite peuvent atteindre 500 mA, d'après la loi d'Ohm cela correspond à une résistance de 100 Ohms; conséquence, si la terre est mesurée à 100 Ohms, on peut avoir 50 Volts (U=100*0,5) sur le boitier sans que ça disjoncte ! Pas bon ! Alors que si votre installation est protégée par un disjoncteur différentiel de 30 mA et même si la terre est mesurée à 100 Ohms, vous n'aurez reçu (avec le sourire) qu'un courant de 30 mA sous seulement  3 Volts (U=100*0,03) ! Excellent !

CQFD !
Règle numéro 5 : Se protéger de la foudre (dans la mesure du possible)

Millau (Aveyron) - la foudre tombe sur les 7 pylônes du viaduc en même temps - 7 août 2013. © Bruno Auroy - Facebook Midi Libre

© Bruno Auroy - Facebook Midi Libre Millau (Aveyron)
la foudre tombe sur les 7 pylônes du viaduc en même temps - 7 août 2013.

Essayons de nous protéger de la foudre :
  • en mettant notre pylône à la terre,
  • débranchons et SORTONS tous nos câbles (rotor, coax. etc.) (en cas d'orage)
  • si notre pylône est télescopique descendons-le, (en cas d'orage))
  • et... croisons nos doigts
Important : ne pas noyer vos câbles dans le béton de vos fondations du pylône ou de votre QRA, car si la foudre passe par là, votre béton explosera ! A l'extérieur du QRA, relions ensembles TOUTES nos terres à la terre électrique ! (équipotentialité),

Rare image d'un éclair sur la tour Eiffel

Prise en juillet 2008, cette photo est signée de Bertrand Kulik.
L'éclairage bleu de la tour, à l'occasion de la présidence française du conseil de l'Union européenne,
renforce son caractère magique.
(Bertrand Kulik/CATERS NEWS AGENCY/SIPA)

En résumé,
pour être en conformité avec la norme et trafiquer en toute sécurité, vous devez :
  • disposer d'une et/ou plusieurs bonne(s) terre(s) HF,!
  • équiper  votre antenne verticale et/ou votre long fil d'un excellent contrepoids,
  • demander à votre électricien de mesurer votre terre électrique (QRA) elle doit être le plus proche de 10 ohms (au pire 100 ohms),
  • réunir tous vos appareils en parallèles au même point de terre,
  • réunir ensembles et à l'extérieur du QRA, TOUTES vos terres, afin qu'il y ait équipotentialité,
  • installer un disjoncteur différentiel de 30 mA (ou vérifier son existence)
enfin, pour vous protéger au mieux de la foudre , vous devez :
  • ne pas noyer vos câbles dans le béton de vos fondations, (sinon votre béton explosera)
  • en cas d'orage proche,
    • débrancher et SORTIR tous vos câbles  (rotor, coax. etc.),
    • descendre votre pylône s'il est télescopique.

Anecdote (autobiographique) :

En début de cet été, "j'ai pris le jus dans les pattes" en touchant le boitier métallique de mon tuner de télévision par satellite préféré et en + (cerise sur le gâteau), j'étais pieds nus sur le carrelage du salon...

Choqué et conscient du danger encouru, je me suis empressé de mesurer au voltmètre la tension entre la terre électrique et le boitier... le verdict : 80v ! sans que le disjoncteur ne disjoncte !

Bref, suffisant pour passer dans l'au delà... en "avalant" ma licence radioamateur, mon permis bateau et mon permis de conduire !

Après contrôle, c'est le téléviseur (Philips) qui est défectueux !
Pire, le constructeur n'a rien prévu pour éviter l'accident, en effet le câble d'alimentation électrique est... bifilaire et donc sans prise de terre, et le téléviseur n'est pas en double isolation...
Je me suis donc empressé de relier la masse du téléviseur à la terre électrique et d'envoyer (pour le fun) un courriel informatif (resté sans réponse) au constructeur !

Comme quoi, être radioamateur et/ou connaître la loi d'ohms peut contribuer à vivre plus longtemps... surtout quand on possède un téléviseur de marque Philips !
A lire :
MFJ éclateurs contre la foudre
contrepoids et plan de sol F1RCX...
Eclateur parafoudre (F8APF)
Prise de terre (F5AD)
Mise à la terre des pylônes (Liste Antennes)
Mise à la terre des pylônes (F1JKY)
Mise à la terre des antennes (F1JKJ)
Protection contre la foudre (OH5IY)

Protection contre la foudre ON4HQ)

Protection contre la foudre (ONL7309)

Plan de sol de F1RCX Philippe (sans commentaires)

Auteur : Jean-Claude Mascarelli - Contact : Email in "qrz.com"